Foldire

Réaction d'un villageois mondial, qui tente de voir la joie.... par les temps qui courent c'est pas facile. Il y a des choses qui ne peuvent laisser sans réaction. Ce blog est un bon moyen de les partager. Avec la prétention de susciter suffisamment d'intérêt pour que vous ayez envie de réagir et enrichir la réflexion. C'est fait pour ça un blog. Tout le monde devrait en avoir un d'ailleurs. Ça nous permettrait de réfléchir plus collectivement sans doutes, puisque nos "élites" politiques ne sont plus capables de penser ou d'imaginer, faut bien que nous le fassions nous-mêmes!

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 29 septembre 2017

Mégalomanie Narbonnaise - la politique à l'ancienne

Monsieur le maire de Narbonne est un politique comme tant d'autres : il maintien des réflexes de conduite de l'agglomération qui datent du 20ième s. Et donc, fort d'une soit disant légitimité électorale, de son incapacité à dialoguer avec son homologue du grand Narbonne et vise versa, nous allons allègrement dépenser 24 M€ pour une salle multimodale dans une ville socialement sinistrée.

Voici donc une lettre ouverte à la mairie.

Lire la suite...

mardi 27 décembre 2016

Gratuité du monde réél

Nous savons tous, que dans la virtualité, les services «gratuits» que l'on nous propose sont payants dans ce que nous avons de plus cher : notre vie privée. Qu'en est-il des services de la vraie vie offerts par les collectivités ?

Je vis dans une localité où la communauté urbaine et la mairie se font une gué-guerre stérile, et s'amusent à offrir au peuple des soit disant petits cadeaux. Comme le font d'ailleurs en général tous nos politiques actuels. Et comme il est coutume de le faire dans toutes les républiques bananières Le pire, c'est que ça marche !

Lire la suite...

dimanche 8 mai 2016

De la répression de la délinquence

sécurité, répression , délinquence , un triptyque dont personnellement je demande lequel entraîne l'autre ? Quoiqu'il en soit, il me semble que la source du problème, si l'on considère que l'on ne naît pas délinquant, ce sont les conditions de vie de certains.

Il me semble dès lors bien plus efficace de s'attaquer à la ghettoïsation, la pauvreté et la précarité, les ségrágations, que de mettre des caméras et des policiers en tous genre à tous les coins de rue.

Lire la suite...

samedi 26 mars 2016

L'eau et gaz ou huile de roche mère (GHRM)

À la demande ambitieuse (diapositive "Cahier des charges") d'un collectif de lutte contre les gaz et huile de roche mère (gaz de schiste), j'ai tenté de faire une synthèse de ce que l'on peut utiliser comme outils avec l'objectif de protéger notre ressource en eau.

Ils souhaitaient en particulier comprendre comment la gestion de l'eau est organisée et réalisée, ce qui motive ce billet, car le sujet concerne tout citoyen.

Il s'agit donc en premier lieu d'une présentation (réalisée avec le paquetage beamer de LaTex), ce billet est une explication de texte de la dite présentation (cliquez sur le lien suivant) : gaz_de_schiste.pdf.

Lire la suite...

samedi 28 juin 2014

Nos livres empoisonnés

Imaginez un cadenas sur la belle bibliothèque de votre salon, dont vous n'avez pas la clef.

Imaginez une clef, qui vous est "donnée" par un agent, qui vous oblige à remplir un formulaire à chaque fois que vous déplacez un livre.

C'est ce qui nous arrive avec les livres électroniques (e-book).

Lire la suite...

mercredi 11 juin 2014

Venez en vacance en Ukraine

Pour que nos amis Ukrainiens aient une idée plus juste de l'Ouest de l'Europe, venez les rencontrer.


Lire la suite...

samedi 7 septembre 2013

Société collaborative

Les raison d'abandonner le modèle compétitif.

Lire la suite...

vendredi 6 septembre 2013

¡Désobéissance civile!

Je ne vais pas faire de grandes théories. Quelques lectures vous aideront à comprendre le concept de désobéissance civile. Je souhaite montrer l’intérêt d’en user comme seul moyen d’action non violent et efficace qu’il nous reste pour réagir, en ne payant pas l’impôt.

Il s'agit de corriger notre démocratie au sens de la «hacker» comme l'on dit en informatique : forcer une correction par l'utilisation des failles. La seule faille que j'ai trouvée qui soit radicale.

Cependant, cette faille pour nos dirigeants, qui est en fait une vertu pour la démocratie, possède deux protections pour le pouvoir : c'est un juge qui doit définir si le litige justifie la saisie d'une QPC (Question prioritaire de constitutionnalité). Un deuxième verrou est posé par le pouvoir : les «sages» sont des anciens de l'appareil de pouvoir.

Avez-vous lu David Thoreau ? Comme lui je prône la désobéissance civile. http://fr.wikipedia.org/wiki/Thoreau http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Désobéissance_civile

Ne plus être un objet de servitude volontaire : http://fr.wikipedia.org/wiki/Discours_de_la_servitude_volontaire


Lire la suite...

Nos retraites, nos alloc, nos impôts....

Chers amis, Tout fous le camp! Nos retraites, nos allocs, nos salaires... pas nos impôts ? .... ben ça dépend. Pour nous ils ne foutent pas le camp, ils se renforcent. Mais une fois payés, dans les méandres "Berciques", la question se pose.

Quoiqu'il en soit, il faut bien faire le constat que, d'une part y en a qui paient pas suffisamment pour notre grande nation, d'autre part y en a qui se foutent de notre grande nation et ...

optimisent leur fiscalité.

Les premiers sont regardés à la loupe, les seconds.... regardent les premiers à la loupe. Affirmation gratuite ? Les premiers sont identifiés : Vous et moi. Les seconds sont financiers, politiques (la preuve n'est plus à faire pour ces deux catégories), et nos hauts fonctionnaires (voir cette excellente émission : http://www.franceculture.fr/emission-questions-d-ethique-les-tours-et-detours-de-l’evasion-fiscale-une-faute-morale-avec-antoine). Ce sont bien là les gens qui tirent les ficelles de notre fiscalité, qui font les loi, et les normes. Bon, n'allons pas fustiger tout ce beau monde, ils sont humains, ni pire ni meilleurs que nous. Ils ont juste perdu le sens du devoir, de la morale, ...et j'en passe. C'est un constat, et la meilleure preuve de ce constat tombe sous le sens : quel que soit le président que vous allez élire, les principes de "développement" et de "gestion" de notre société sont identiques. Par exemple : vous et moi devons alimenter l'impôt. Les flux financiers ne participent pas à l'impôt, que le gouvernement soit de droite ou de gauche n'y change rien. Aucun de ces gouvernements n'a jamais mis en cause ce fonctionnement (je ne parle pas des candidats qui ne servent à rien, mais bien des gouvernements). Aucun de ces gouvernements n'a touché quoi que ce soit aux paradis fiscaux non plus. Cet immobilisme ne peut s'expliquer que par l'intérêt généralisé de la classe politique et des hauts fonctionnaires en connivence avec les milieux de la finance, mais pas en accointances avec nous, la société, qui leur donnons salaire et mandat pour agir.

mercredi 4 septembre 2013

Gestion territoriale : une réforme possible

Gérer le territoire en démocratie participative et en revoir les limites administratives ? pourquoi et comment ?

Lire la suite...